Taxation des résidences secondaires : une mesure juste pour pallier à la demande de logements à Paris

31 janvier 2017 | Catégorie(s) : Dans les 14e et 6e arrondissements

Ce lundi 30 janvier, nous avons voté en Conseil de Paris la majoration de 60% de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires. Ce vote en Conseil de Paris s’est fait suite au vote du budget 2017 au Parlement en novembre et décembre derniers, qui a ouvert la possibilité aux communes marquées par des difficultés de logement de moduler la taxe d’habitation entre 5 et 60 % sur les résidences secondaires.

En effet, la taxation uniforme de 20%, bien qu’incitative à la revente dans des parcs immobiliers en zone non tendue, n’était pas adaptée aux villes affectées par une pénurie de logements sévère, comme c’est le cas à Paris. Dans notre capitale saturée où de nombreuses personnes sont en attente de logement, il est urgent de réduire le nombre de ces habitations de week-end peu utilisées dans le but de renflouer l’offre et pallier à la demande de logement des Parisiens.