Déchéance nationalité Articles

France Bleu : invité de la matinale

31 mars 2016 | Catégorie(s) : Dans les médias | Thème(s) :

Loi travail – « La sagesse aurait été de retirer le projet  »  L’invité politique de France Bleu 107.1 du jeudi 31 mars 2016 J’étais l’invité politique de France Bleu 107.1 pour parler de la réforme du code du travail et de la déchéance de nationalité. Retrouvez mon interview ici >>

AFP : DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ : FRANÇOIS HOLLANDE DEVRAIT « ARRÊTER LES FRAIS »

17 février 2016 | Catégorie(s) : Lu, vu, entendu.. | Thème(s) :

Retrouvez ici  l’article sur lcp.fr >> Pascal Cherki, député PS de Paris, proche des « frondeurs », estime mercredi que François Hollande devrait « arrêter les frais » sur la déchéance de nationalité, un débat qui « divise profondément » la classe politique.  par AFP le mer 17/02/2016 à 12:11 Pascal Cherki, député PS de Paris, proche des « frondeurs », estime mercredi que François…

RFI – Invité du matin

17 février 2016 | Catégorie(s) : Dans les médias | Thème(s) :

J’étais ce mercredi 17 février, l’invité du matin de RFI. Prolongation de l’état d’urgence, mise en examen de Nicolas Sarkozy, avertissement de Manuel Valls au patronat sur le Pacte de responsabilité, j’ai répondu aux questions de Frédéric Rivière.     Retrouvez ici l’émission sur rfi.fr >>

JDD – Révision constitutionnelle : l’Assemblée « passe le mistigri » au Sénat

12 février 2016 | Catégorie(s) : Lu, vu, entendu.. | Thème(s) :

Retrouvez cet article sur lejdd.fr >> Mercredi, les députés se sont prononcés en faveur du projet de loi constitutionnelle : 317 voix pour, 199 contre et 51 abstentions. Mais à gauche, la majorité est très divisée : presque un tiers du groupe socialiste a voté contre, hostile à la déchéance de nationalité. Le texte arrivera…

L’invité d’Europe 1 nuit – Vote sur la déchéance de nationalité

10 février 2016 | Catégorie(s) : Dans les médias | Thème(s) :

Cherki sur la déchéance de nationalité : « Nous… par Europe1fr Quelques minutes avant le vote sur la déchéance de nationalité, j’étais l’invité d’Emmanuel Faux sur Europe 1 pour expliquer les raisons de mon choix.