Budget 2015 : comment réduire notre déficit public à 3,3 % sans nous asphyxier économiquement

Dans le cadre des débats parlementaires à l’Assemblée nationale sur le projet de loi de finances 2015, j’ai souhaité porter un amendement qui vise à prendre en compte la contribution de la France au budget de l’Union européenne dans le calcul du déficit public. En soustrayant les 21 milliards que la France doit verser à l’Europe en 2015, le déficit français serait ainsi ramené à 3,3 %.

Cet amendement, permettrait à la France de sortir enfin du débat abscons sur le respect des critères très relatifs des traités européens et de redonner au gouvernement des marges de manoeuvre pour mener enfin une politique globale de l’investissement et de la relance de la demande. La seule voie possible pour éviter l’entrée en récession et en déflation de la France et de l’Europe. Lire la suite »

Budget 2015 : les propositions de Vive la Gauche

logo vive la gauche long

Dans un moment de l’histoire de notre pays où la croissance reste en panne, où l’investissement privé et public manque cruellement, où les inégalités entament un peu plus la cohésion nationale, l’adoption des lois de finances n’est pas un simple acte de gestion.

Rarement une majorité n’a été autant attendue sur sa capacité à gouverner, c’est-à-dire à faire des  choix qui soient à la fois efficaces et justes.

Sans qu’il s’agisse de « laisser filer les déficits », nous souhaitons, dans l’exercice de notre pouvoir législatif, améliorer en profondeur le projet du gouvernement. Lire la suite »

Pascal Cherki - pascal-cherki.fr - 2012 - A propos - Creative Commons